En France, à partir de quelle somme est-on riche ?

En France, à partir de quelle somme est-on riche ?

Lors de la campagne présidentielle de 2007, François Hollande déclarait qu’il n’aimait pas les riches et que ces derniers concernaient les français qui gagnent plus de 4 000 euros de revenus mensuels. Ce point de vue assez subjectif soulève bien une question de savoir à partir de quelle somme d’argent, on est considéré comme un riche en France. Dans cet article, on répond à cette fameuse question explosive dans un pays comme la France.

Dans le débat public, à partir de quelle somme est-on riche en France ?

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller sur cet article Seuil de richesse en france : à partir de combien on est riche ? 

En comparaison d’autres pays 

En France, les français n’ont pas la même conception de la richesse que dans d’autres pays qu’aux États-Unis. En France, les riches sont souvent les 5 ou 10 % les plus aisés du pays. En comparaison, la tolérance aux inégalités est beaucoup plus importante et ne dérange pas la population. Ainsi, les riches concernent vraiment une poignée d’individus milliardaires.

Dans le débat public

On considère aussi que ceux sont les 1 % les plus riches du pays qui sont considérés comme les vrais riches. L’éternel débat sur la suppression ou non de l’ISF ou de son rétablissement depuis sa suppression par Emmanuel Macron témoigne bien de cette conception de la richesse sur le premier 1 % des français.

À partir de quelle somme est-on riche du point de vue des analystes des inégalités ?

À l’aide d’instituts qui analysent les inégalités, certains seuils de richesses sont souvent retenus pour définir la somme qui faut posséder pour être riche.

D’un point de vue analytique sur les revenus

Selon l’observatoire des inégalités, le seuil de richesse qui a été fixé en 2022 est de 3 470 euros net mensuels, c’est-à-dire après déduction des impôts, ce qui correspond au double du niveau de revenu du salaire médian fixé par l’Insee qui est de 1 750 euros en 2017. Les personnes riches concernent donc pas moins de 5 millions de personnes qui franchissent ce seuil de richesse de 3 470 euros nets de revenus mensuels.

Ce chiffre n’est pas un hasard, car il découle d’un choix délibéré des auteurs de ce rapport sur les écarts de richesse. En effet, il correspond en réalité à 8% de la population, c’est-à-dire du haut de l’échelle. À l’inverse, on retrouve les 8 % du bas de l’échelle qu’on considère comme les pauvres de la société française. Ils vivent avec moins de 867 euros par mois, ce qui est en dessous du seuil de pauvreté qui est défini à 1 026 euros pour une personne seule selon l’institut d’analyse l’INSEE.

Une analyse au niveau du patrimoine 

Selon le même institut, l’observatoire des inégalités, les données de cette étude mettent en avant que les patrimoines des catégories aisées qui comportent les actifs immobiliers et financiers doivent être aussi considérés. L’observatoire constate que cette catégorie de personnes concerne 4,6 millions de ménages, car 23 % des ménages détiennent plus du double du patrimoine brut médian qui représente 320 000 euros. Pour aller plus loin, 16 % des ménages détiennent même au moins 3 fois plus que le montant du patrimoine brut moyen. Il s’agit donc d’un autre seuil de richesse pour analyser les riches de ce pays.

Qui sont les hyper riches en France ? 

On aborde ici le cas des personnes les plus riches de France qui ne représentent pas beaucoup de monde.

Les hauts patrimoines 

Concernant les hauts patrimoines , le seuil de richesse concerne les 10 % les plus fortunés de ce pays, et ce montant correspond au moins 600 000 euros de biens. 3 millions de ménages sont concernés par ce seuil de richesse. Pour aller encore plus haut dans la hiérarchie des riches en France, l’étude pointe du doigt les 1,2 million de millionnaires. Cela représente 4 % des ménages.

Les hyper riches 

Comme chaque année, le magazine “Challenges” publie son classement des 500 plus grandes fortunes. Ce classement concerne les ultra-riches qui ont un patrimoine qui dépassent presque les 1 000 milliards d’euros en 2022. En 2022, le ticket d’entrée est extrêmement élevé puisqu’il s’obtient à partir de 200 millions d’euros. C’est vraiment une première que le patrimoine des 500 plus grosses fortunes de ce pays dépassent en cumul 1 000 milliards d’euros. Toutes des fortunes avaient déjà bénéficié d’une augmentation de 20 % en 2021 et cette année cette augmentation est de l’ordre de 5 %